PERMIS DE CONSTRUIRE

Après cette phase de faisabilité  (si elle est nécessaire)

On établi des plans Avant-Projet-Sommaire (APS) ou Avant-Projet-Définitifs (APD) qui permettent de déposer le Dossier de Permis de Construire (PC) ou la déclaration préalable (DP)

Selon les données relatives aux constructions existantes ou terrain choisi, au programme, au budget de l'opération, l'architecte procède aux études préliminaires : ouverture du dossier, analyse du programme proposé, Analyse des données environnementales et bioclimatiques .

Cette étape implique une visite des lieux et un relevé sommaire schématique ainsi qu'un examen des documents remis par le client. L'architecte propose alors une esquisse vous permettant de fixer votre choix sur un parti général et de préciser le programme après en avoir éventuellement reconsidéré les données.

L'architecte concrétise ensuite ce parti général sous forme d'un APS comportant :

  • Plans de principe à l'échelle 1 cm/m, des aménagements projetés, accompagnés le cas échéant de croquis, esquisses et schémas.
  • Notice descriptive sommaire.
  • Evaluation globale indicative à partir de ratios globaux (au m2 par exemple).
  • Demande de permis de Construire.

Ce dossier vous est ensuite transmis.

PHASE N°2

Avant-Projet-Détaillé (APD)

Après accord sur une esquisse, celle-ci est mise au point d'une manière définitive, ce qui permet d'arrêter le choix d'un parti d'aménagement intérieur et extérieur des locaux (matériaux écologiques choisis, énergies renouvelables, actions sur l'eau...) Sur la base de l'APS, l'architecte peut alors établir un APD comprenant :

  • Plans à l'échelle de 2cm/m des ouvrages comportant toutes indications nécessaires à la bonne compréhension du programme.
  • Descriptif sommaire définissant les ouvrages et leurs caractéristiques par corps d'état ou par ouvrage.